La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Emmanuel Colbrant

Né le 7 janvier 1967 à Tournai, belge

 Président fondateur de CHRETIEN

 

 

Bienvenue sur mon site internet !

 

Ce site vous ouvre les portes de mon action quotidienne :

travail politique, coups de coeur, engagements,     etc . . .

    

M e r c i  d e  v o t r e  i n t é r ê t.  B o n n e  l e c t u r e !

 

 

 

  Emmanuel Colbrant est le Président Fondateur de CHRETIEN. 

Compétences professionnelles: employé Banque Nationale de Belgique · secrétaire médical · secrétaire de direction · éducateur · huissier Mutualité Chrétienne · Assistant de service milieu hospitalier · Employé de bureau · socio-économie · sciences paramédicales · coach de vie · théologie et vie chrétienne   

https://www.facebook.com/emmanuel.colbrant

www.chrétien.be

https://twitter.com/Chretien_Manu

Emmanuel Colbrant est un homme politique dédié aux principes de la souveraineté politique et économique de la BELGIQUE, à l'égalité de tous les citoyens, aux droits fondamentaux et aux libertés des individus. Pour faire comprendre cette philosophie, Emmanuel Colbrant cherchera à permettre aux citoyens d'accéder à toutes les informations concernant les politiques et le leadership de l'Etat, les élections et actions politiques.

 

 

CHRETIEN a été fondé le 1er juillet 2015.

CHRETIEN n'est ni de droite, ni de gauche, ni du centre, ni de l'extrême gauche, ni de l'extrême droite.

En Wallonie et à Bruxelles CHRETIEN est maintenant le seul parti politique composé à 100% de chrétiens oecuméniques.

CHRETIEN est le premier parti politique chrétien de Belgique 100% indépendant, ne dépendant d'aucune autorité religieuse.

En 2003 le CDH : Centre (et pas Chrétien) Démocrate Humaniste (Halal serait plus approprié), a déclaré l’abandon comme base de sa politique  des valeurs chrétiennes.  C’est ainsi, par exemple, que Joëlle Milquet a précisé à maintes reprises  défendre l’enseignement tout court et non plus l’enseignement libre chrétien et vouloir rassembler les écoles d’un même bassin.  A la RTBF, au sujet de la famille, une tête de liste  CDH, déclarait que : "la famille classique était dépassée"...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quant à CHRETIEN, au contraire, nous avons choisi de fonder nos politiques sur les valeurs du christianisme : liberté, progrès, fraternité, générosité, sens du bien commun, éducation des enfants dans un  esprit de respect, de service aux autres et de dépassement de soi et ce avec la transcendance des idéaux chrétiens.  Liberté de l’enseignement, autonomie des directions d’école, abrogation du décret inscription par le développement des écoles choisies par les parents.  Respect de nos valeurs par les immigrés, contrôle  de l’immigration , etc... 


  Qui  sommes nous ? 
Des hommes et des femmes de confession chrétienne provenant des églises sous le contrôle de l'Eglise protestante unie de Belgique (EPUB) ou du Conseil administratif du Culte protestant et évangélique (CACPE), de l'Eglise catholique, de l'Eglise orthodoxe, de l'Eglise anglicane et de Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (CHRETIEN acceptera UNIQUEMENT en son sein et dans ses relations extérieures que des pasteurs protestants qui sont devenus pasteurs en toute légitimité, après avoir accompli les études qui y conduisent et après avoir été régulièrement agréés dans l'une des familles protestantes reconnue par l'état Belge et ABSOLUMENT aucun autre pasteur!) qui ont vécu dans des mouvements de jeunesse, qui ont animé des associations et communautés, ont  participé parfois, de près ou de loin, à des partis politiques divers mais sans y  rencontrer naturellement, le sens du bien commun, la générosité, la fraternité entre les âges ou les milieux de vie, les valeurs chrétiennes d’égalité, de liberté, de fraternité et de progrès.

 

 Que voulons nous ?  
Aucun parti politique wallon ou francophone bruxellois ne présente les valeurs chrétiennes comme base de son action.
Notre modèle économique et social actuel est épuisé face à une triple dette, économique, écologique et humaine (stress, inégalités).  L’heure n’est pas à la défense de ce modèle dépassé, mais à la mise  en avant de réformes susceptibles d’apporter des réponses aux défis démographiques, écologiques et économiques du XXIème siècle et ce au delà des clivages dépassés de la gauche et de la droite.  Nous avons donc décidé de nous rassembler dans un mouvement qui présenterait aux gens des solutions et des orientations, non seulement efficaces au point de vue économique et respectueuses de l’environnement, mais surtout respectueuses des hommes et des femmes âgés de moins 9 mois à plus de 100 ans.  Nous avons donc fondé  CHRETIEN, Chrétien Parce que cette philosophie nous permet de donner un sens à nos actions et leur donner une dimension de progrès personnel et collectif dans la durée. Parce que ce courant manifeste le plus sa spécificité dans les questions d’éthique, de régulation économique, il privilégie cinq fondements de la vie sociale : la famille, la vie, l’éducation, la solidarité entre les générations et la protection des plus faibles.

 

 

 

http://www.sudinfo.be/archive/recup/1651781/article/2016-08-22/genappe-ecolo-veut-detourner-les-colis-pour-seniors-et-les-offrir-aux-refugies/

 

 

 

 

 

 

https://www.letemps.ch/monde/terribles-experimentations-jeune-israelien

 

 

 

LA RUSSIE NE VEUT PLUS DE MARX ET DU COMMUNISME !   LA WALLONIE NE VA TOUT DE MÊME PAS VOTER POUR EUX EN 2018-19   DISONS NON AU PTB !

Les Russes ont rejeté Marx et retrouvé Jésus. L'Église chrétienne orthodoxe russe renaît de ses cendres après 75 ans de persécution communiste.

Ce renouveau spirituel traverse toutes les couches de la société et aujourd'hui

il n'y a même plus assez d'églises pour tous les croyants ! 

 

CLIQUEZ SUR LE LIEN pour voir tout cela en vidéo:

https://www.youtube.com/watch?v=FjNHcwaWaK8

 

 C'est aussi cela le communisme, attendez vous à la même chose si vous êtes chrétien et votez PTB !

http://www.dhnet.be/…/chine-les-autorites-demolissent-une-persecution-digne-de-l-etat-islamique-5a59e526cd7083db8b8aca14

 

 

 http://www.laprovince.be/…/binche-ivre-il-est-filme-faisant-lidiot-et-cest-le-buzz

77% des Belges ne se sentent plus chez eux et ne veulent pas de l'islam et bien CHRETIEN respectera cette liberté des Belges qui est de se sentir à nouveau chez eux. CHRETIEN répondra de façon positive et démocratique à ce sentiment et demande des 77% de la population Belge!

Grand Remplacement et islam : le sondage choc qui secoue la Belgique 

Une enquête sociologique menée en Belgique ne laisse plus de place au doute : 77% des sondés “ne se sentent plus chez eux comme avant”.

C’est une enquête sociologique qui secoue la classe politico-médiatique belge depuis plusieurs jours. Les deux médias belges Le Soir et la RTBF ont réalisé, vingt ans après, l’enquête d’opinion nommée Noir Jaune Blues. Ce que les journalistes et les politiques belges n’avaient pas prévu, en revanche, ce sont les résultats… pour le moins sans appel. Dans un pays secoué par des troubles essentiellement issus de l’immigration et de l’islamisme qui envahit, chaque jour un peu plus, le pays (cf Molenbeek, base arrière belge des djihadistes qui ont commis des attentats dans notre pays), les citoyens ont décidé de dire la vérité.

Ainsi, selon cette enquête, 77% des sondés affirment que “oui, ils ne se sentent plus chez eux comme avant”. De plus, toujours selon l’enquête, plus d’un citoyen belge sur deux estime que “même après plusieurs générations, les descendants d’un immigré ne seront jamais vraiment belges”. D'autres données sont sans appel : 67% des sondés estiment “qu'il y a trop d'immigrés dans notre société” et 66% estiment qu'ils sont “de plus en plus envahis”. Pour 60% des belges interrogés, “la présence d'une communauté musulmane en Belgique est plutôt une menace pour l'identité du pays”. 74% estiment également que l'islam n'est pas une religion tolérante.

 

Le roi du Maroc dit lui même que les marocains ne s'intègreront JAMAIS !!!
 

https://www.youtube.com/watch?v=bsItfKAa2Us

 


 

http://www.levif.be/actualite/belgique/la-crise-de-l-asile-represente-1-3-milliard-d-euros-en-belgique/article-normal-564913.html

 

CLIQUEZ SUR LE LIEN ET REGARDEZ DONC CETTE VIDEO DANS LAQUELLE LESREFUGIES REMERCIENT LES EUROPEENS

http://www.dailymotion.com/video/x6cumyo

 

 
La venue de migrants dans notre pays occupe la une de l’actualité depuis de nombreuses semaines. Les communes se sont montrées particulièrement hospitalières en accueillant des réfugiés.

Une des nombreuses questions que la problématique soulève concerne la santé publique dont Madame la Ministre Belge a la responsabilité.

A titre d’exemple, il est conseillé au voyageur qui se rend en Syrie de subir un traitement préventif (vaccins, médicaments…) contre l’hépatite A, la poliomyélite, le tétanos, la diphtérie, la coqueluche, la fièvre typhoïde, la fièvre jaune, l’hépatite B, la méningite à méningocoques, la malaria.

Dans le même temps, les migrants arrivant sur notre territoire ne sont pas soumis à des obligations.

Nous risquons donc d’importer des maladies de pays d’où proviennent les réfugiés.

Il y aurait déjà eu plusieurs cas de gale, tuberculose parmi les réfugiés campant au Parc Maximilien à Bruxelles, en face des bureaux de l’Office des étrangers.

La gale et la tuberculose sont fortement contagieuses et l’on peut craindre une épidémie.

Y a-t-il un suivi des maladies qui pourraient être importées ?

Quelle est la situation actuelle, notamment en ce qui concerne la gale et la tuberculose ?

Quelles mesures Madame la Ministre Belge va-t-elle prendre pour protéger à la fois les réfugiés et les citoyens et donc pour éviter le développement d’une épidémie ?
 

Allemagne :                                                                les Maladies Infectieuses se                      propagent à la vitesse                                      d'Installation des migrants                      

 

par Soeren Kern   ( 20 juillet 2017 )

Traduction du texte original:

Germany"Infectious Diseases Spreading as Migrants Settle In"

 

Un nouveau rapport de l'Institut Robert Koch (IRK), l'organisme fédéral chargé du suivi et de la prévention des épidémies, confirme une augmentation généralisée des maladies depuis 2015, date à laquelle l'Allemagne a accepté un nombre sans précédent de migrants.

Selon certains médecins, les cas de tuberculose sont en nombre beaucoup plus élevés que les statistiques officielles ne le suggèrent. Ils ont accusé l'IRK de minimiser la menace pour ne pas alimenter le sentiment anti-immigration.

« Entre 700 000 et 800 000 demandes d'asile ont été déposées et 300 000 réfugiés ont disparu. Ont-ils été répertoriés ? Proviennent-ils de pays à haut risque infectieux ? »


Un Yéménite débouté de sa demande d'asile et qu'une église du nord de l'Allemagne avait hébergé et protégé pour tenter d'empêcher son expulsion, a contaminé plus de cinquante enfants. L'homme était porteur d'une souche de tuberculose hautement résistante aux antibiotiques.

Abrité de janvier à mai 2017 par l'église de Bünsdorf, le réfugié était en contact fréquent avec les enfants d'une garderie, dont certains n'avaient pas trois ans. Il a été admis à l'hôpital de Rendsburg en juin et diagnostiqué d'une tuberculose ultra résistante - une maladie qui fait un retour fracassant en Allemagne.

Les autorités sanitaires locales ont expliqué que les enfants, les parents, les enseignants et les paroissiens ont fait l'objet d'un dépistage généralisé de la tuberculose, une maladie qui peut incuber pendant des mois voire même des années avant qu'apparaissent les premiers symptômes. On ne sait pas si l'homme a subi l'examen médical obligatoire à son arrivée en Allemagne, ou s'il est passé à travers les mailles du filet, à l'instar de centaines de milliers d'autres migrants.

Les craintes à l'égard de la tuberculose ont mis en lumière le risque de recrudescence des maladies infectieuses en Allemagne depuis que la chancelière Angela Merkel a ouvert les portes à environ deux millions de migrants en provenance d'Afrique, d'Asie et du Moyen-Orient.

Un nouveau rapport de l'Institut Robert Koch (IRK), l'organisme fédéral chargé du suivi et la prévention des épidémies, confirme une augmentation généralisée des maladies depuis 2015, date à laquelle l'Allemagne a accepté un nombre sans précédent de migrants.

Le rapport annuel sur l'épidémiologie des maladies infectieuses - publié le 12 juillet 2017 qui dresse le bilan de plus de 50 maladies infectieuses recensées en Allemagne en 2016 – donne un premier aperçu des conséquences de l'afflux massif de migrants sur la santé publique en Allemagne, depuis la fin 2015.

Le rapport montre une incidence accrue de la conjonctivite à adénovirus, du botulisme, de la varicelle, du choléra, de la cryptosporidiose, de la dengue, de l'échinococcose, de l'E. Coli entérohémorragique, de la giardiase, de l'infection à Haemophilus influenzae, du Hantavirus, de l'hépatite, de la fièvre hémorragique, du VIH / SIDA, de la lèpre, de la fièvre récurrente à poux, du paludisme, de la rougeole, de la méningococcie, de l'encéphalite méningée, des oreillons, de la paratyphoïde, de la rubéole, de la shigellose, de la syphilis, de la toxoplasmose, de la trichinellose, de la tuberculose, de la tularémie, du typhus et de la coqueluche.

L'Allemagne a, - jusqu'à présent du moins -, échappé au pire : la plupart des maladies tropicales et exotiques introduites par les migrants ont été contenues ; aucune épidémie de masse n'a été signalée. Les maladies les plus communes, dont beaucoup sont directement ou indirectement liées à la migration de masse, sont néanmoins à la hausse, indique le rapport.

Selon l'IRK, l'incidence de l'hépatite B a augmenté de 300% au cours des trois dernières années : 3 006 cas ont été recensés en Allemagne en 2016, contre 755 cas en 2014. La plupart des cas impliquent des migrants non vaccinés en provenance d'Afghanistan, d'Irak et de Syrie. L'incidence de la rougeole en Allemagne a augmenté de plus de 450% entre 2014 et 2015, et les cas de varicelle, de méningite, d'oreillons, de rubéole et de coqueluche ont également augmenté. Les migrants ont également représenté 40% au moins des nouveaux cas de VIH / SIDA identifiés en Allemagne depuis 2015, selon un rapport distinct de IRK.

Les statistiques de l'IRK pourraient n'être que la partie émergée de l'iceberg : 5 915 cas de tuberculose ont été recensés en 2016, contre 4 488 en 2014, soit une augmentation de plus de 30% sur la période. Mais certains médecins affirment que le nombre réel de cas de tuberculose est beaucoup plus élevé et accusent l'IRK de minimiser la menace afin d'éviter d'alimenter le sentiment anti-immigration.

Dans une interview accordée à Focus, Carsten Boos, un chirurgien orthopédique, rappelle que les autorités allemandes ont perdu la trace de centaines de milliers de migrants susceptibles d'être porteurs de maladies infectieuses. Il a ajouté que 40% des agents pathogènes de la tuberculose sont ultrarésistants aux antibiotiques et que ces patients présentent un risque élevé de contagion pour la population en général :

    « Quand les demandeurs d'asile arrivent de pays où sévit la tuberculose, l'IRK, en tant qu'institution de référence pour la lutte contre le risque infectieux, ne devrait pas minimiser le danger. Serions-nous face à un institut fédéral qui use du politiquement correct pour dissimuler une réalité désagréable ?

    « Les médias rapportent qu'en 2015, la police fédérale a enregistré environ 1,1 million de réfugiés. Mais 700 000 à 800 000 demandes d'asile ont été effectivement déposées. 300 000 réfugiés semblent s'être évaporés. Ont-ils été contrôlés ? Proviennent-ils de pays à risque ?

    « La main droite de l'IRK donne le sentiment de ne pas savoir ce que fait sa main gauche ».

Le 26 août 2015, Joachim Gauck, alors président de l'Allemagne, parle avec les médecins de l'infirmerie d'un centre d'accueil pour migrants à Berlin-Wilmersdorf, en Allemagne. (Photo de Jesco Denzel / Bundesregierung via Getty Images)

Les journaux allemands ont publié une avalanche d'articles sur les problèmes de santé publique générés par la crise des migrants. Les articles citent souvent des professionnels de santé ayant une expérience directe du traitement des migrants. Beaucoup admettent que les migrations de masse ont augmenté le risque de maladies infectieuses en Allemagne. Les titres comprennent :

« Les réfugiés apportent souvent avec eux des maladies inconnues du pays hôte »; « Les réfugiés apportent des maladies rares à Berlin »; « Les réfugiés de Hesse : retour des maladies rares », « Les réfugiés apportent souvent des maladies inconnues en Allemagne », « Selon les experts : les réfugiés apportent des maladies « oubliées » ; « Trois fois plus de cas d'hépatite B en Bavière »; « Les cas de ténias ont augmenté en Allemagne de plus de 30% », « Maladies infectieuses : les réfugiés apportent avec eux la tuberculose » ; « La tuberculose est de nouveau en hausse, en particulier dans les grandes villes : migrations et pauvreté sont en cause »; « Les réfugiés apportent la tuberculose »; « Maladies en hausse en Allemagne : la tuberculose est de retour » ; « Les médecin craignent que la vague des réfugiés n'entraine une hausse de la tuberculose »; « Hausse significative de la tuberculose au Bade-Wurtemberg : les migrants sont les premiers atteints » ; « Selon un expert : la politique d'immigration favorise l'épidémie de rougeole » ; « Hausse des cas de gale en Rhénanie-du-Nord-Westphalie » ; « Réapparition de maladies oubliées : la gale est de retour à Bielefeld » ; « Etes-vous en contact avec les réfugiés? Prenez garde ! »; Et « Réfugiés : une large palette de maladies »

En octobre 2015, au sommet de la crise des migrants, Michael Melter, médecin chef de l'hôpital universitaire de Regensburg, a signalé que des migrants arrivaient à son hôpital avec des maladies rarement observées en Allemagne. « Des affections qu'il ne m'a pas été donné d'observer depuis 20 ou 25 ans », a-t-il dit, « et nombre de mes collègues plus jeunes ne les ont jamais rencontrées ».

Faisant écho aux préoccupations de Melter, Marc Schreiner, directeur des relations internationales de la Fédération allemande des hôpitaux (Deutschen Krankenhausgesellschaft), a déclaré :

    « Dans nos établissements, il est de plus en plus fréquent de rencontrer des patients atteints de maladies considérées comme éradiquées en Allemagne, comme la gale. Diagnostiquer de manière fiable ces maladies représente aujourd'hui un défi ».

Christoph Lange, spécialiste de la tuberculose au Centre de recherche Borstel, a déclaré que les médecins allemands n'étaient pas familiers des maladies importées par les migrants : « l'étude des maladies tropicales et autres maladies rares devrait être mieux intégrée dans la formation des médecins ».

La Société allemande de gastroentérologie, maladies digestives et métaboliques, a récemment organisé un symposium de cinq jours à Hambourg pour aider les médecins à diagnostiquer ces maladies nouvellement apparues en Allemagne. Celles-ci incluent:

    Fièvre récurrente à poux (FRAP) : Ces deux dernières années, 48 personnes au moins ont été diagnostiquées avec une FRAP, une maladie totalement inconnue avant la crise migratoire de 2015, selon le rapport de l'IRK. La maladie transmise par les lentes disséminées sur les vêtements, s'est propagée chez les migrants d'Afrique de l'Est qui ont voyagé pendant des mois avec un seul vêtement avant de rejoindre l'Allemagne. « Nous avions tous oublié le FRAP », a déclaré Hans Jäger, un médecin basé à Munich. « Le taux de mortalité peut atteindre 40% si la maladie n'est pas diagnostiquée, puis traitée à coup d'antibiotiques. Les symptômes sont ceux du paludisme : fièvre, maux de tête, éruption cutanée ».

    Fièvre de Lassa : En février 2016, un patient infecté au Togo (Afrique de l'Ouest), a été traité puis est décédé. Après sa mort, le virus Lassa a été détecté chez une autre personne qui a été en contact professionnel avec le cadavre. La personne a été traitée par le confinement et a survécu. Il s'agissait de la première transmission documentée du virus Lassa en Allemagne.

    La dengue : près d'un millier de patients touchés par la dengue, une maladie tropicale transmise par les moustiques, ont été diagnostiqués en Allemagne en 2016. Ce chiffre représente une hausse de 25% par rapport à 2014 (755 personnes diagnostiquées).

    Le paludisme : le nombre de personnes atteintes de paludisme a bondi en 2014 (1 007) et 2015 (1 063), mais a légèrement diminué en 2016 (970). La plupart des patients ont contracté la maladie en Afrique, en particulier au Cameroun, au Ghana, au Nigéria et au Togo.

    Echinococcose : entre 2014 et 2016, plus de 200 personnes en Allemagne ont été diagnostiquées avec une échinococcose, une infection parasitaire intestinale due au ténia. Un chiffre en hausse de 30%. Les personnes contaminées ont contracté la maladie en Afghanistan, en Bulgarie, en Grèce, au Kosovo, en Irak, en Macédoine, au Maroc, en Syrie et en Turquie.

    Diphtérie : entre 2014 et 2016, plus de 30 patients ont été victimes de diphtérie en Allemagne. Ils ont contracté la maladie en Éthiopie, en Érythrée, en Libye, au Sri Lanka et en Thaïlande.

    Gale : entre 2013 et 2016, le nombre de personnes infectées par la gale en Rhénanie-du-Nord-Westphalie a augmenté de près de 3 000%.

Simultanément, l'Allemagne est en proie à une épidémie de rougeole que les autorités sanitaires estiment liée à l'immigration en provenance de Roumanie. Environ 700 patients ont été diagnostiquées avec la rougeole au cours des six premiers mois de 2017, contre 323 en 2016, selon l'Institut Robert Koch. L'épidémie de rougeole s'est propagée à l'ensemble des 16 États fédéraux allemands, à l' exception de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, un État à faible population migrante.

L'épicentre de l'épidémie de rougeole se situe en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (RNW), l'Etat le plus peuplé d'Allemagne et aussi celui qui compte le plus grand nombre de migrants. Au cours des six premiers mois de 2017, près de 500 cas de rougeole ont été diagnostiqués en RNW ; principalement dans les villes de Duisbourg et Essen, où une mère de trois enfants âgée de 37 ans est décédée en mai. Des cas de rougeole ont également été signalés à Berlin, Cologne, Dresde, Hambourg, Leipzig, Munich et Francfort, où un bébé de neuf mois a été contaminé .

Le 1er juin 2017, le Parlement allemand a provoqué une controverse en votant une nouvelle loi qui oblige les jardins d'enfants à informer les autorités si les parents n'ont pas fourni la preuve qu'ils ont consulté un médecin sur la vaccination de leurs enfants. Les parents qui ne se plient pas à la règle pourront être condamnés à 2 500 € d'amende. « Le fait que des gens continuent à mourir de rougeole ne peut nous laisser indifférents », a déclaré le ministre allemand de la Santé, Hermann Gröhe. « C'est pourquoi nous renforçons les règles de vaccination ».

Certains exigent qu'une nouvelle loi rende la vaccination obligatoire. D'autres trouvent la loi liberticide et en infraction avec les règles constitutionnelles qui protègent les libertés individuelles ; c'est aux parents ajoutent-ils, et non au gouvernement, de décider de ce qui convient pour leurs enfants.

Les retombées de la politique migratoire de la chancelière Merkel se poursuivent.

Soeren Kern est senior fellow de l' Institut Gatestone, basé à New York.

 

 Violence en Suède : Le Premier ministre envisage de déployer l’armée 

La Suède, auparavant l'un des pays les plus sûrs du monde, est maintenant aux prises avec une forte hausse de la violence et des agressions sexuelles dans certaines de ses banlieues.  En 2017, outre 110 meurtres et 7226 viols, on y a recensé 320 fusillades et des dizaines d'attaques à la bombe.  Le Premier ministre social-démocrate suédois, Stefan Lofven, a déclaré qu'il est prêt à déployer l'armée pour lutter contre le crime organisé.

Une grande partie de ces faits de violence émane des « zones d'exclusion sociale », des banlieues à majorité peuplées par des immigrés.  Le Times précise qu'étant donné la qualité des infrastructures et des services qui sont offerts dans ces banlieues, on ne peut pas vraiment les qualifier de ghettos. Pour autant, elles sont confrontées à une forte criminalité est à des taux de chômage élevés.  Dans la ville de Malmö, l'âge moyen des membres de gangs est de 22 ans. Mais on voit aussi des jeunes de 14 ans armés de Kalashnikov et de gilets pare-balles dans les rues.

Pendant des années, la Suède était un pays ouvert à l'immigration, mais elle a durci sa politique après la crise de la migration en 2015, lorsque 160 000 personnes ont demandé l'asile au pays. Désormais, 12 % de la population suédoise proviennent de pays non occidentaux.  La question de l'intégration de ces personnes a été peu évoquée dans le débat national, et pendant longtemps, la dégradation de la situation dans certaines banlieues a été minimisée dans le débat public.  Ce silence était rendu possible par la relative tranquillité du reste du pays, et son essor économique.  Selon l’économiste suédois Tino Sanandaji, il est devenu politiquement incorrect d’établir un lien entre la délinquance et les immigrés.  De ce fait, Paulina Neuding, une auteure juive renommée au plan international, a été accusée de xénophobie parce qu'elle avait établi un lien entre la hausse des faits de violences antisémites et des agressions sexuelles et la migration de masse.  D'après elle, le pays vit une « crise d'agressions sexuelles ».  De fait, le nombre de viols est en hausse de 10 % par rapport à 2016, et 36 % des jeunes femmes suédoises disent maintenant qu'elles ne se sentent pas en sécurité la nuit.  Le nombre de femmes qui ont rapporté avoir été victimes d'agressions sexuelles est passé de 1,4 % en 2012 à 4,1 % en 2016.

En 2014, une étude réalisée sur les cas de viol à Stockholm a conclu que les 2/3 des auteurs étaient des citoyens non suédois.

 

 La Hongrie veut taxer les ONG accusées de faciliter l'immigration 

Source: Belga

La Hongrie a détaillé jeudi un projet de loi prévoyant l'instauration d'une taxe spéciale pour les ONG accusées par Budapest de faciliter l'immigration, une mesure visant des organisations financées par le milliardaire américain George Soros, bête noire du Premier ministre souverainiste Viktor Orban.

Les ONG concernées feront l'objet "d'une taxe de 25% sur leurs financements étrangers, dont le produit sera affecté à la défense des frontières", a indiqué à la presse le directeur de cabinet de M. Orban, Janos Lazar.

Le projet de loi, qui doit être soumis au Parlement en février, prévoit également des interdictions de territoire pour les ressortissants étrangers soupçonnés de favoriser l'entrée en Hongrie de demandeurs d'asile.

Farouchement opposé à toute "immigration illégale", M. Orban a fait ériger en 2015 une clôture barbelée aux frontières serbe et croate de la Hongrie et mène depuis plusieurs mois une campagne contre M. Soros, 87 ans, que Budapest accuse de vouloir favoriser une "immigration de masse" vers l'UE.

Le milliardaire d'origine hongroise, qui finance plusieurs ONG de défense des droits civiques dans le pays, a réfuté ces allégations, les qualifiant de "mensongères" et à tonalité "antisémite".

Jeudi, le porte-parole du gouvernement hongrois, Zoltan Kovacs, a toutefois une nouvelle fois accusé le milliardaire de soutenir "des groupes d'aide aux migrants, déguisés en organisations de défense des droits de l'Homme".

Dans une précédente mesure visant M. Soros, la Hongrie avait adopté en juin une loi obligeant les ONG recevant plus de 24.000 euros de financements étrangers par an à se soumettre à un enregistrement spécifique, ce qui a provoqué l'ouverture par Bruxelles d'une procédure d'infraction.

La nouvelle offensive contre M. Soros intervient alors que M. Orban, qui briguera un troisième mandat d'affilée lors de législatives en avril, est chahuté par son opposition après la publication de statistiques selon lesquelles la Hongrie a accueilli 1.291 réfugiés en 2017, en contradiction apparente avec la politique affichée par le gouvernement.

Le nouveau projet de loi "peut servir à détourner l'attention de l'accueil en secret de ces réfugiés", estime Andras Biro-Nagy, de l'institut d'analyses Policy Solutions.

Le gouvernement hongrois a toutefois assuré s'être simplement plié à ses obligations internationales en matière d'asile, et n'avoir jamais tenu de chiffre secret.

La Commission européenne a renvoyé en décembre trois pays, dont la Hongrie, devant la justice européenne pour avoir refusé les quotas européens d'accueil de réfugiés. La Hongrie a souligné vouloir pouvoir décider par elle-même des personnes qu'elle accueille.

 

Dans cet article, je montrerai comment les statistiques de l'immigration   sont manipulées et instrumentalisées en Belgique par les tenants de        l'idéologie multiculturaliste, qui exerce une domination quasi totale          dans les universités, les ONG, les institutions publiques et les médias.    

Ce texte a cependant une portée plus générale car les mécanismes décrits sont aussi appliqués ailleurs en Europe. Ainsi, dès les premières lignes de son dernier rapport sur la migration, Eurostat mélange allègrement chiffres et idéologie: «la migration à elle seule ne pourra certainement pas inverser l'actuelle tendance au vieillissement de la population observée dans de nombreuses régions de l'Union».

En 30 ans, comme la France, la Belgique s'est transformée en profondeur. Sans débat public, elle est devenue un pays d'immigration massive accueillant plus d'un million de personnes en dix ans dans un pays de 10 millions d'habitants. De 2000 à 2010, le solde migratoire y a été neuf fois plus important que celui des Pays Bas, quatre fois plus important que celui de la France ou de l'Allemagne et même plus important que celui des États-Unis, un pays historiquement plus ouvert à l'immigration.

Sans débat public, la Belgique est devenue un pays d'immigration massive accueillant plus d'un million de personnes en dix ans dans un pays de 10 millions d'habitants.

Pourtant, cette réalité statistique a été cachée à la population. Les élites qui décident de ce dont on peut parler se sont bien gardées de mettre en évidence des chiffres qui n'auraient pu qu'alarmer une population dont on exige maintenant qu'elle s'adapte hic et nunc à cette nouvelle donne. Il ne faut y voir ni grand complot, ni l'œuvre d'un Big Brother, mais, au mieux, une adhésion enthousiaste de ceux qui prétendent forger l'opinion au grand rêve multiculturaliste ou, au pire, à la mise en œuvre de puissants mécanismes de défense relevant de la psychologie, comme la sublimation (de la diversité), le déni (de la réalité) ou le refoulement (de ce qui dérange).

Présenter l'immigration sous forme de flux et non de stock

Les statistiques migratoires sont en général présentées sous forme de flux annuels: tant de personnes sont entrées ou sorties telle année ; tant de réfugiés ont été accueillis. Si le nombre diminue par rapport à l'année précédente, on insistera lourdement sur ce point, beaucoup moins s'il augmente. En revanche, une statistique sur 10 ou 20 ans ne sera guère reprise, en supposant qu'on puisse la trouver sans faire les calculs soi-même. À l'échelle d'un pays, les chiffres d'un flux annuel sont rarement inquiétants ; sur une décennie, ils deviennent alarmants. On parlera par exemple de 40 000 naturalisations en une année (le flux) mais on ne rappellera pas qu'il y en eut 200 000 en trois ans et un demi-million en 10 ans (le stock): 5% de la population! De même, on n'écrira pas que plus d'un million d'immigrés sont arrivés en quelques années.

Les Européens repartent, les autres restent

En Belgique, petit pays très ouvert sur ses voisins et hébergeant la capitale de l'Europe avec son cortège de fonctionnaires et de lobbyistes, les immigrations d'Européens sont, en termes de flux, toujours supérieures à celles émanant des autres continents. Français et Néerlandais arrivent assez logiquement en tête. Ce fait rassurant sera toujours très lourdement souligné. Jamais cependant l'analyse ne sera faite sur 10 ou 20 ans. On constaterait alors qu'un grand nombre d'Européens retournent dans leur pays, que les Belges eux-mêmes quittent davantage leur royaume plutôt qu'ils n'y reviennent (leur solde migratoire est toujours négatif) mais que les Marocains, Algériens, Turcs, et presque toutes les autres nationalités, sauf les Américains, ont une incontestable tendance à s'établir définitivement en Belgique.

Les projections démographiques ne sont pas reliées à l'immigration

Régulièrement, reprenant des projections officielles, les médias constatent que la population du royaume augmente et que cette tendance va continuer, mais cette augmentation n'est jamais liée à l'immigration alors que, depuis les années 2000 au moins, elle est entièrement explicable par l'immigration. En quinze ans à peine, la Belgique gagne un million d'habitants, passant de 10,2 millions en 2000 à 11,3 millions en 2015, une hausse de 10 % sur une très courte période. Et au cours des prochaines décennies, le pays devrait encore gagner un ou deux millions d'habitants alors qu'il est déjà un des plus denses au monde, confronté à de nombreux problèmes liés à cette densité (habitat, transport, environnement, …)

Jamais cette augmentation ne sera mise en relation avec le nombre de musulmans qui va doubler (1 250 000, soit 11,1 % de la population) ou tripler (2 580 000, soit 18,2 %!) en 2050 selon les flux migratoires et d'après les projections du très sérieux Pew Research Center. Le titre honnête d'un article sur les projections démographiques devrait être «Nous serons bientôt un million de plus, en majorité des musulmans», ce qui ne pourrait manquer de créer un débat utile sur la démographie, la densité de population ou l'intégration de ces musulmans. Dans Le Soir, l'universitaire de service Corinne Torrekens balaye cependant la sérieuse enquête du Pew: «Il y a un côté boule de cristal (…). On se demande d'ailleurs d'où vient cette nécessité de compter» (sic). «Sinon pour alimenter le fantasme que l'islamisation se dresse tel un rempart alors que nous sommes dans une dynamique de pluralisation de l'appartenance». La novlangue a de beaux jours devant elle!

Le choix des mots favorise l'occultation des problèmes

Le titre honnête d'un article sur les projections démographiques devrait être « Nous serons bientôt un million de plus, en majorité des musulmans »

L'augmentation continue de la population de Bruxelles (1 % par an en moyenne, taux exceptionnel pour une ville européenne) est qualifiée de choc démographique voire de bombe démographique mais jamais de choc ou bombe migratoire. L'immigration et la fécondité plus grande des femmes d'origine immigrée expliquent pourtant entièrement cette augmentation, malgré le départ continu de «Belges de souche» ou d'immigrés plus anciens vers la Flandre et la Wallonie. Les problèmes sociaux (90 % des allocataires sociaux à Bruxelles sont d'origine immigrée), la tension sur les services publics (administration, hôpitaux, transports publics avec le doublement du nombre de voyages en 15 ans), le besoin de nouvelles places dans les écoles - 40 000 en dix ans - son coût évidemment considérable ne seront, soit pas abordés du tout (et donc jamais débattus), soit présentés comme s'ils étaient totalement étrangers à la problématique migratoire.

Le mépris envers les inquiétudes de la population

Un des moyens les plus sûrs pour disqualifier l'inquiétude légitime de la population consiste à la faire passer pour ignorante. Ainsi, on fera un sondage pour demander quel est le pourcentage d'immigrés ou de musulmans dans le pays et, à chaque fois, on se gaussera de constater que la perception est toujours supérieure à la réalité. Autrement dit si les Belges (ou les Européens) étaient mieux informés ou moins stupides, leurs angoisses s'évanouiraient et tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Ce genre d'enquêtes ou de sondages n'est cependant pratiqué que pour les chiffres migratoires, jamais pour le taux de chômage, le taux d'analphabétisme ou la croissance du PIB. Dans ce domaine, l'immigration bénéficie de l'exclusivité. On pourrait évidemment retourner l'argument. Si la perception est telle, c'est précisément parce que la situation est déjà très alarmante. À lieu de la tourner en dérision, l'inquiétude devrait être prise en considération.

L'effet boule de neige du regroupement familial

En Belgique, environ 50 % de l'immigration est liée au regroupement familial. C'est beaucoup plus que chez nos voisins et dans la plupart des pays européens, mais tous sont touchés par ses conséquences. Ce type d'immigration est, par définition, exponentiel et, littéralement, sans fin, à travers la reconnaissance des réfugiés, les mariages blancs ou gris, le caractère endogame de la majorité des mariages des Turcs et de Marocains, les fraudes massives, etc. Les conséquences quasi mécaniques du regroupement familial sur la démographie ne sont jamais expliquées.

Sauf s'il y a une prise de conscience, par la magie du regroupement familial et les arrivées à travers la Méditerranée, l'immigration de masse va continuer. Ces mécanismes d'occultation de l'importance de l'immigration sont partout à l'œuvre en Europe. Si on veut la contrôler et la freiner, selon le souhait de la grande majorité des Européens, encore faut-il que ces derniers puissent d'abord prendre connaissance de la gravité de la situation à travers une présentation honnête des statistiques et de leurs conséquences!

 

 L’islam n’a pas plus de respect de la vie humaine que le nazisme 
24/06/2014 Salem Ben Ammar

« Ne faites pas l’amalgame et veillons au respect les musulmans dans leur croyance qui sont les premières victimes de la déferlante terroriste » Une litanie récurrente à chaque fois que les activistes musulmans plongent le monde dans l’horreur et surtout insultante à la mémoire des vraies victimes de la barbarie musulmane qui puise ses sources dans les textes fondateurs de l’islam..

Pas de souci en ce qui me concerne même si je ne peux pas avoir du respect pour une croyance aussi barbare, sanguinaire et apparenté au nazisme mais je suis prêt à le faire s’ils arrêtent de nous choquer avec ces images effroyables de fin du monde.

Est-ce que l’islam respecte la vie humaine, apaise le coeur de ses fidèles et condamne l’ultra-violence et la haine de ce qui est différent de soi? Tous les massacres qui jalonnent notre vie quotidienne portent sa signature. Tous les musulmans ne sont pas des terroristes loin s’en faut mais 100% des terroristes sont des créatures de l’islam et louent Allah à chaque crime accompli.

Mon rejet de l’islam est l’expression de notre intolérance de ces crimes contre l’humanité. L’islam ne peut faire ce qu’il veut, c’est aux musulmans de le pacifier, de faire le grand ménage en leur sein, ou le quitter. Mais que l’on me demande jamais STP essaye de ne pas ébranler les pauvres croyants dans leur foi. Je ne peux pas croire en leur innocence alors qu’ils sont tenus à appliquer à la lettre tout ce que Mahomet attend d’eux sinon ils ne sont pas musulmans.

Ce n’est pas à moi de changer ma vision de l’islam c’est aux musulmans de changer l’image ultra-violente de leur religion. Quant à ceux qui sont attirés par l’islam quel examen psycho-médical ont-ils subi pour savoir si avec l’islam ils n’ont pas trouvé un écho favorable à leurs angoisses existentielles, à leurs tempéraments agressifs, à leurs désirs de tout faire péter et une justification théologique à leur perversité morale ?

La vérité est que l’islam est un désinhibiteur par excellence. Une drogue dure la pire espèce qui puisse exister qui fait anéantit toute forme d’humanité chez l’être humain et le fait ressembler à un charognard. Un passage à l’état de bestialité où l’homme perd la conscience de soi et de toute notion de morale humaine. Les barrières tombent, plus d’interdits, où les tabous sexuels tombent ( l’inceste, la pédophilie, la zoophilie, la nécrophilie, les viols collectifs, l’échangisme ) et les crimes les plus abominables deviennent la norme.

Consommés à forte dose l’islamoroïne est un danger mortel pour l’humanité tout entière à cause de l’état des pulsions suicidaires de ses usagers totalement lobotomisés capables de se muer en bombes humaines n’importe où et n’importe quand convaincus de pouvoir gagner l’érection éternelle le stade ultime que veut atteindre les fous d’Allah. Ils sont comme une armée d’anges de la terreur, des corps sans vie, des êtres déconnectés d’eux-mêmes, désocialisés, ultra-violents, uniformisés et robotisés, facilement reconnaissables à leurs colliers de barbes hirsutes et pouilleuses, leurs robes noires et grises et leurs baskets Nike, marchant sur la ville comme des Godzilla en miniature écrasant tout sur leurs passages. Convaincus que grâce à ce cocktail à base de substances hallucinogènes destructrices pour le cerveau humain produites par à partir d’un mélange de trois plantes semblables au pavot qu’on appelle le Coran, les Hadiths et la Sira qui sont pour tous les musulmans des plus intoxiqués aux moins intoxiqués leurs feuilles de Kit comme pour les arabes au Yémen. Des êtres surestimant leur force se croyant invincibles, incapables de réfléchir par eux-mêmes, impulsifs et ultra-violents, offrant le visage de fin du monde et à la mine transpirant la haine et la mort.

 

 Ceux qui veulent vous faire croire à un « islam modéré »     vous mentent afin d’aider à l’islamisation de la Belgique  

24/06/2014 Salem Ben Ammar

Il n’y a qu’un seul et unique islam et voyez par vous même combien il est modéré

Le Coran, Al-Fath 16 : " Dis à ceux des Bédouins qui restèrent en arrière : ‹Vous serez bientôt appelés contre des gens d'une force redoutable. Vous les combattrez à moins qu'ils n'embrassent l'Islam. Si vous obéissez, Allah vous donnera une belle récompense, et si vous vous détournez comme vous vous êtes détournés auparavant, Il vous châtiera d'un châtiment douloureux. "

Le Coran, An-Nisa 84 : " Combats donc dans le sentier d'Allah, tu n'es responsable que de toi même, et incite les croyants au combat. Allah arrêtera certes la violence des mécréants. Allah est plus redoutable en force et plus sévère en punition. "

Le Coran, Al-Baqarah 190 : " Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d'où ils vous ont chassés : l'association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus. S'ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants. "

Le Coran, Al-Baqarah 193 : " Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S'ils cessent, donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes. "

Le Coran, An-Nisa 56-57 : " Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage ! Et quant à ceux qui ont cru et fait de bonnes œuvres, bientôt Nous les ferons entrer aux Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux. Ils y demeureront éternellement. Il y aura là pour eux des épouses purifiées. Et Nous les ferons entrer sous un ombrage épais. "

Le Coran, Al Iram 15 : " Dis : ‹Puis-je vous apprendre quelque chose de meilleur que tout cela ? Pour les pieux, il y a, auprès de leur Seigneur, des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement, et aussi, des épouses purifiées, et l'agrément d'Allah.› Et Allah est Clairvoyant sur [Ses] serviteurs. "

Le Coran, An-Nisa 95-96 : " Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux - sauf ceux qui ont quelques infirmité - et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d'Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d'excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense; des grades de supériorité de Sa part ainsi qu'un pardon et une miséricorde. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. "

(Oui, Allah est pardonneur et Miséricordieux, pour ceux qui tuent pour leur cause et pour ceux qui embrassent l'Islam.)

Le Coran, An-Nisa 66-67 : " Si Nous leur avions prescrit ceci : ‹Tuez-vous vous-mêmes›, ou ‹Sortez de vos demeures›, ils ne l'auraient pas fait, sauf un petit nombre d'entre eux. S'ils avaient fait ce à quoi on les exhortait, cela aurait été certainement meilleur pour eux, et (leur foi) aurait été plus affermie. Alors Nous leur aurions donné certainement, de Notre part, une grande récompense. "

Haine du peuple Juif et négation de la crucifixion de Jésus :

Le Coran, An-Nisa 155-157 : " Nous les avons maudits (les Juifs) à cause de leur rupture de l'engagement, leur mécréance aux révélations d'Allah, leur meurtre injustifié des prophètes, et leur parole : ‹Nos cœurs sont (enveloppés) et imperméables›. En réalité, c'est Allah qui a scellé leurs cœurs à cause de leur mécréance, car ils ne croyaient que très peu. Et à cause de leur mécréance et de l'énorme calomnie qu'ils prononcent contre Marie. Et à cause leur parole : ‹Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah›... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude : ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué. "

Le Coran, An-Nisa 160-161 : " C'est à cause des iniquités des Juifs que Nous leur avons rendu illicites les bonnes nourritures qui leur étaient licites, et aussi à cause de ce qu'ils obstruent le sentier d'Allah, (à eux-mêmes et) à beaucoup de monde, et à cause de ce qu'ils prennent des intérêts usuraires - qui leur étaient pourtant interdits - et parce qu'ils mangent illégalement les biens des gens. A ceux d'entre eux qui sont mécréants Nous avons préparé un châtiment douloureux. "

Pourquoi donc, les Musulmans haïssent tant les Juifs ? C'est que, dès leur jeune âge, le Coran leur apprend à les haïr et à traiter les Juifs de singes et de porcs :

Le Coran, Al-Maidah 60 : " Dis : ‹Puis-je vous informer de ce qu'il y a de pire, en fait de rétribution auprès d'Allah ? Celui qu'Allah a maudit (le Juif), celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs (les juifs), et de même, celui qui a adoré le Tagut, ceux-là ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit›. "

Le Coran, Al-Maidah 64 : " … Nous avons jeté parmi eux (les Juifs) l'inimitié et la haine jusqu'au Jour de la Résurrection… "

La religion d'Allah est anti-chrétienne et anti-Christ, et ils sont contre la divinité de Jésus et contre la Trinité :

Le Coran, Al-Maidah 17-18 : " Certes sont mécréants ceux qui disent : ‹Allah, c'est le Messie, fils de Marie !› - Dis : ‹Qui donc détient quelque chose d'Allah (pour L'empêcher), s'Il voulait faire périr le Messie, fils de Marie, ainsi que sa mère et tous ceux qui sont sur la terre ?... À Allah seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux›. Il crée ce qu'Il veut. Et Allah est Omnipotent. Les Juifs et les Chrétiens ont dit : ‹Nous sommes les fils d'Allah et Ses préférés.› Dis: ‹Pourquoi donc vous châtie-t-Il pour vos péchés?… "

Le Coran, Al-Maidah 72-73 : " Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : ‹En vérité, Allah c'est le Messie, fils de Marie.› Alors que le Messie a dit: ‹Ô enfants d'Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur›. Quiconque associe à Allah d'autres divinités, Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs ! Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent: ‹En vérité, Allah est le troisième de trois.› Alors qu'il n'y a de divinité qu'Une Divinité Unique ! Et s'ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d'entre eux. "

Le Coran, Al-Maidah 75 : " Le Messie, fils de Marie, n'était qu'un Messager. Des messagers sont passés avant lui. Et sa mère était une véridique. Et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent. "

76 Dis : ‹Adorez-vous, au lieu d'Allah, ce qui n'a le pouvoir de vous faire ni le mal ni le bien?› Or c'est Allah qui est l'Audient et l'Omniscient.

77 Dis : ‹Ô gens du Livre, n'exagérez pas en votre religion, s'opposant à la vérité. Ne suivez pas les passions des gens qui se sont égarés avant cela, qui ont égaré beaucoup de monde et qui se sont égarés du chemin droit.

78 Ceux des Enfants d'Israël qui n'avaient pas cru (les Juifs) ont été maudits par la bouche de David et de Jésus fils de Marie, parce qu'ils désobéissaient et transgressaient. "

(Cette dernière affirmation est fausse. Ni David, ni notre Seigneur Jésus n'ont jamais maudits les Juifs. Car pour les Musulmans qui maudissent les Juifs, il est écrit : " …Maudit soit quiconque te maudira, Et béni soit quiconque te bénira ! En parlant de la descendance de Jacob " (Genèse 27:29, Nombres 24:9).

Le Coran, An-Nisa 171 : " Ô gens du Livre (Chrétiens), n'exagérez pas dans votre religion, et ne dites d'Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n'est qu'un Messager d'Allah, Sa parole qu'Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas ‹Trois›. Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Allah n'est qu'un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C'est à Lui qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur. "

Dans la Bible il est écrit :

1 Jean 2:18 : " Petits enfants, c'est la dernière heure, et comme vous avez appris qu'un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists : par là nous connaissons que c'est la dernière heure. "

1 Jean 2:22-23 : " Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l'antéchrist, qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père. "

L'Islam renie Christ et sa divinité. Il s'agit donc d'une religion Anti-Christ.

L'Islam empêche tout Musulman de croire en Jésus :

Le Coran, Al-Baqarah 120 : " Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu'à ce que tu suives leur religion. – Dis : Certes, c'est la direction d'Allah qui est la vraie direction. Mais si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu la science, tu n'auras contre Allah ni protecteur ni secoureur. "

L'Islam place le Coran au dessus de la Bible, et prétend avoir reçu la promesse d'Abraham par dessus les Juifs et les Chrétiens :

Le Coran, Al Iram 65-71 : " Ô gens du Livre, pourquoi disputez-vous au sujet d'Abraham, alors que la Thora et l'Evangile ne sont descendus qu'après lui ? Ne raisonnez-vous donc pas ? Vous avez bel et bien disputé à propos d'une chose dont vous avez connaissance. Mais pourquoi disputez-vous des choses dont vous n'avez pas connaissance ? Or Allah sait, tandis que vous ne savez pas. Abraham n'était ni Juif ni Chrétien. Il était entièrement soumis à Allah (Musulman). Et il n'était point du nombre des Associateurs.

Certes les hommes les plus dignes de se réclamer d'Abraham, sont ceux qui l'ont suivi, ainsi que ce Prophète-ci, et ceux qui ont la foi. Et Allah est l'allié des croyants. Une partie des gens du Livre aurait bien voulu vous égarer. Or ils n'égarent qu'eux-mêmes; et ils n'en sont pas conscients. Ô gens du Livre, pourquoi ne croyez vous pas aux versets d'Allah (le Coran), cependant que vous êtes témoins ? Ô gens du Livre, pourquoi mêlez-vous le faux au vrai et cachez- vous sciemment la vérité ? "

Et le Coran, a placé Ismaël dans la promesse d'Abraham au lieu de Isaac, comme nous l'enseigne la Bible :

Le Coran, As-Saffat 100-109 : " Seigneur, fais-moi don d'une [progéniture] d'entre les vertueux›. Nous lui fîmes donc la bonne annonce d'un garçon (Ismaïl) longanime. Puis quand celui-ci fut en âge de l'accompagner, [Abraham] dit : ‹Ô mon fils, je me vois en songe en train de t'immoler. Vois donc ce que tu en penses›. (Ismaël) dit : ‹Ô mon cher père, fais ce qui t'es commandé : tu me trouveras, s'il plaît à Allah, du nombre des endurants›. Puis quand tous deux se furent soumis (à l'ordre d'Allah) et qu'il l'eut jeté sur le front, voilà que Nous l'appelâmes ‹Abraham ! Tu as confirmé la vision. C'est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants›. C'était là certes, l'épreuve manifeste. Et Nous le rançonnâmes d'une immolation généreuse. Et Nous perpétuâmes son renom dans la postérité : ‹Paix sur Abraham›. "

La religion d'Allah encourage le meurtre et la vengeance des hommes:

Le Coran, Muhammad 4-8 : " Lorsque vous rencontrez ceux qui ont mécru, frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions. Il les guidera et améliorera leur condition, et les fera entrer au Paradis qu'Il leur aura fait connaître. Ô vous qui croyez ! si vous faites triompher la cause d'Allah, Il vous fera triompher et raffermira vos pas. Et quand à ceux qui ont mécru, il y aura un malheur pour eux, et Il rendra leurs oeuvres vaines. "

Alors que la Bible dit :

Romains 12.19 : " Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère; car il est écrit : A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur. " (Voir aussi Deutéronome 32:35.)

Pourquoi tout processus de paix, signé avec l'Islam sera voué à l'échec ?

Le Coran, An-Nisa 89 : " Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur. "

Et encore :

Le Coran, Al-Maidah 51 : " Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. "

Le Coran encourage le peuple islamique à rejeter le dialogue et à refuser de faiblir devant les autres peuples, ce qui est une attitude orgueilleuse :

Le Coran, Muhammad 35 : " Ne faiblissez donc pas et n'appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus hauts, qu'Allah est avec vous, et qu'Il ne vous frustrera jamais du mérite de vos œuvres. "

Quelles œuvres !!! Le meurtre ! La Haine ! Et le Mensonge !

Le Coran, Al-Fath 28 : " C'est Lui qui a envoyé Son messager avec la guidée et la religion de vérité [l'Islam] pour la faire triompher sur toute autre religion. Allah suffit comme témoin. "

Il ne peut y avoir aucun allié pour les Musulmans, sans que ceux-ci n'embrasse l'Islam. Cela est très clair. Et ceux qui désobéissent à cet ordre sont pour eux des rebelles. Le Coran n'existe uniquement que dans le but de triompher par la force au dessus de toutes autres religions.

Voilà donc la religion de l'Islam et c’est ce même Islam que l’on vous décrit comme pacifique.

 

 Si Daech n’est pas l’islam c’est que Mahomet lui-même n’était pas musulman
21/03/2015 Salem Ben Ammar

Ce qu’on appelle musulmans modérés sont en réalité les mauvais élèves de l’islam et les musulmans radicaux que l’on veut faire passer pour des transgresseurs et des « dévoyeurs » de l’islam , alors qu’ils sont des musulmans tout court, sont les bons élèves de la classe auxquels le Grand Proviseur Mahomet promet les plus belles des gratifications libidinales et buccales.

Le Coran promet le paradis à ceux qui font de leur vie un don pour Allah qui ne se posent ni des questions ni doivent exprimer le moindre doute sur la sincérité de la promesse (S. 4, V. 74) : “ Qu’ils combattent donc dans le chemin de Dieu, ceux qui vendent la vie présente contre l’ultime. Et quiconque combat dans le chemin de Dieu, tué ou vainqueur, nous lui donnerons bientôt un énorme salaire ”.

C’est grâce à ces bons élèves de la classe de la tradition musulmane du sacrifice de sa vie pour la gloire de l’islam perdure depuis 1435 ans. Le bon musulman est celui qui ne recule devant rien téméraire et jusqu’au-boutiste, cruel et dévoré par ses fantasmes du plaisir charnel et des ruisseaux de vin ( S. 47, V. 38) dont il s’enivrera pour l’éternité, exalté et fanatique, insensible et incompatissant, mu par sa seule haine de soi et de l’autre dont il doit purifier la terre de sa présence. Une machine de guerre à lui tout seul, justicier, inquisiteur et bourreau. Adepte de la justice expéditive et de l’exécution sommaire, il se veut au-dessus des lois humaines,engoncé dans son armure en acier il marche sur la ville tel un Panzer écrasant tout sur un passage sans mesurer l’étendue des dégâts et des horreurs infligés à ceux que le Coran désigne comme les ennemis de l’islam (S. 5, V. 51; S. 9, V. 29)

Couvert par son impunité théologique et dogmatique et totalement disculpés de ses crimes car c’est Allah lui-même qui a tué les mécréants par sa main (S.8, V. 17, il n’a aucune conscience de ses actes, perdant toute notion d’humanité, hypnotisé par le miroir aux alouettes que lui fait miroiter ses deux seigneurs et maîtres, auquel il doit obéir aveuglement au doigt et à l’oeil telle une âme damnée, il n’y a pas pour lui de crime de guerre ou de crime contre l’humanité qui tienne.

Déresponsabilisé, déculpabilisé, sans volonté propre, un cannibale-vampire jamais repu et insatiable, Allah et Mahomet l’assurent de leur protection et l’encouragent dans la voie du combat à mort contre leurs opposants.le cheikh ismaélien de Syrie, Sinan (1167-1193), disait à ses fédayins ( celui qui se sacrifie pour quelque chose ou quelqu’un) :
« Les véritables musulmans sont ceux qui tuent d’autres hommes et se font ensuite tuer eux-mêmes. » .
Le bon élève musulman ne contrevient aucunement aux lois de l’islam, il en est la matière vivante, c’est celui qui les transpose les mieux dans la réalité. Son combat contre les « mécréants » est sans relâche et permanent. Il doit les harceler quel qu’en soit le prix. Il n’agit pas de sa propre initiative tous ses faits, forfaits et méfaits sont frappés du sceau du sacré et encadrés par un corpus de règles définies par le Coran et la tradition mahométane (S. 4, V. 66-69 entre autres ).
Il est dans la voie d’Allah, fi sabil allah, et n’a pas par conséquent à s’embarrasser de scrupules superflus.

Le triomphe de la parole d’Allah et sa propagation aux quatre coins de la terre n’a de prix que dans l’anéantissement de la vie des incrédules, les infidèles, les juifs, les associateurs, les blasphémateurs, les hypocrites, les chrétiens, et tous ceux qui osent défier volonté. « Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants…

Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes. » (S. 2. V.191-193)
« Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage! » (S. 2.V.191)

« Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur »(S. 4. V.89)

Al Bukhari (810-870)
“ Lorsque vous rencontrez l’ennemi, soyez endurants et sachez que le paradis est à l’ombre des sabres ”…

En toute évidence les mauvais élèves sont très en deçà des normes définies par l’islam pour prétendre à cette rétribution divine qui nourrissent les fantasmes des musulmans.En effet, ils ne connaissent strictement rien aux principes théologiques et idéologiques de leur soi-disant religion et qui suivent benoîtement le mouvement sans savoir de quoi il se retourne qui font leur cuisine musulmane avec des ingrédients édulcorés dont certains sont empreints de paganisme, de judaïsme et de christianisme, qu’on peut qualifier d’idiots utiles et il y a ceux qui oeuvrent pour la gloire de l’islam qui ont appris parfaitement la leçon et qui mettent en application fidèlement les principes fondamentaux de l’islam.

Les musulmans dits modérés sont des cancres, des pitres, des charlots, ternes, dissipés et des suivistes qui se donnent l’illusion de tout savoir mais qui ne savent rien, des arrivistes et des incultes, il y a les autres qui sont les premiers de la classe, qui excellent dans la compréhension des textes fondateurs de l’islam.

La palme revient incontestablement à Daech qui fait l’honneur de l’islam et le malheur de l’humanité.

 

 Au sujet de la religion des juifs et du Talmud

Quand les sociétés chrétiennes découvrirent un jour avec effroi le contenu de ce livre (notamment grâce à des juifs convertis), au Moyen-Age, il fut interdit, brûlé (en particulier sous Saint Louis), etc.
Des versions expurgées furent alors éditées par les rabbins, pour le « grand public ». Ce sont encore celles qu’on peut trouver derrière des vitrines de magasins.

Voici un recueil de quelques sentences de la version originale :

Talmud, Ereget Rashi Erod.22 30 : Un chrétien est comme un chien. Les Ecritures nous apprennent qu’un chien mérite plus de respect qu’un chrétien.

Talmud, Iebhammoth 61a : Les juifs ont droit à être appelés “hommes”, pas les chrétiens.

Talmud, Iore Dea 377, 1 : Il faut remplacer les serviteurs chrétiens morts, comme les vaches, ou les ânes perdus. Il ne faut pas montrer de sympathie pour le juif qui les emploie.

Talmud, Jalkut Rubeni Gadol 12b: Les âmes des chrétiens proviennent d’esprits impurs qu’on nomme porcs.

Talmud, Kerithuth 6b p. 78 : Les juifs sont des humains, non les chrétiens, ce sont des animaux.

Talmud, Kethuboth 110b : Pour l’interprétation d’un psaume un rabbin dit : ” le psalmiste compare les chrétiens à des bêtes impures “.

Talmud, Orach Chaiim 225, 10 : Les chrétiens et les animaux sont utilisés de manière équivalente dans une comparaison.

Talmud, Schene Luchoth Haberith p. 250b : Bien qu’un chrétien ait la même apparence qu’un juif, il se comportent envers les juifs de la même manière qu’un singe envers un homme.

Talmud, Tosaphot, Jebamoth 94b: Lorsque vous mangez en présence d’un chrétien c’est comme ci vous mangiez avec un chien.

Talmud, Yebamoth 98a : Tous les enfants des chrétienss sont des animaux

Talmud, Zohar II 64b : Les chrétiens sont idolâtres, ils sont comparés aux vaches et aux ânes.

Talmud, Orach Chaiim 57, 6a : Il ne faut pas avoir plus de compassion pour les chrétiens que pour les cochons, quand ils sont malades des intestins.

Talmud, Babha Bathra 54b : La propriété d’un chrétien appartient au premier juif qui la réclame.

Talmud, Babha Kama 113a : Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c’est pour tromper ou faire condamner un chrétien.

Talmud, Babha Kama 113b: Le nom de Dieu n’est pas profané quand le mensonge a été fait à un chrétien.

Talmud, Baba Mezia 24a: si un juif trouve un objet appartenant à un chrétiens, il n’est pas tenu de le lui rendre

Talmud, Choschen Ham 183, 7: Des juifs qui trompent un chrétien doivent se partager le bénéfice équitablement.

Talmud, Abhodah Zarah 54a: L’usure peut être pratiquée sur les chrétiens, ou sur les apostats.

Talmud, Choschen Ham 226, 1: Les juifs peuvent garder sans s’en inquiéter les affaires perdues par un chrétien.

Talmud, Iore Dea 157, 2 hagah: Si un juif a la possibilité de tromper un chrétien, il peut le faire.

Talmud – Babha Kama 113a: Les incroyants ne bénéficient pas de la loi et Dieu à mis leur argent à la disposition d’Israël.

Talmud, Schabbouth Hag. 6d: Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge.

Talmud, Abhodah Zarah 4b: Vous pouvez tuer un chrétien avec vos propres mains.

Talmud, Abhodah Zarah 26b T. : Même le meilleur des chrétien devrait être abattu.

Talmud, Choschen Ham 425, 5 : Il est permis de tuer indirectement un chrétien, par exemple, si quelqu’un qui ne croit pas en la Torah tombe dans un puits dans lequel se trouve une échelle, il faut vite retirer l’échelle.

Talmud, Bammidber Raba c 21 & Jalkut 772: Tout juif qui verse le sang de chrétiens revient à la même chose qu’une offrande à Dieu.

Talmud, Hilkkoth X, 1 : il ne faut pas sauver les chrétiens en danger de mort.

Talmud, Hilkhoth X, 2 : Les juifs baptisés doivent être mis à mort.

Talmud, Ialkut Simoni 245c : Répandre le sang des impies est un sacrifice agréable à Dieu.

Talmud, Makkoth 7b : On est innocent du meurtre involontaire d’un Israélite, si l’intention était de tuer un chrétien ; tout comme on est innocent du meurtre accidentel d’un homme, quand l’intention était d’abattre un animal.

Talmud, Peaschim 25a : Il faut éviter l’aide médical des chrétiens.

Talmud, Pesachim 49b : Il est permis de décapiter les chrétiens le jour de l’expiation des péchés, même si cela tombe également un jour de sabbat.
Rabbin Eliezer : “Il est permis de trancher la tête d’un idiot, un membre du peuple de la Terre (Pranaitis), c’est-à-dire un animal charnel, un Chrétien, le jour de l’expiation des péchés et même si ce jour tombe un jour de sabbat “. Ses disciples répondirent : ” Rabbi ! Vous devriez plutôt dire “de sacrifier” un chrétien. ” Mais il répliqua : ” En aucune façon ! Car lors d’un sacrifice, il est nécessaire de faire une prière pour demander à Dieu de l’agréer, alors qu’il n’est pas nécessaire de prier quand tu décapites quelqu’un.”

Talmud, Sanhedrin 57a: si un juif tue un chrétien, il ne sera pas condamné à mort. Ce qu’un juif vole d’un chrétien, il peut le garder.

Talmud, Sanhedrin 58b : Si un chrétien frappe un juif, il faut le tuer, car c’est comme frapper Dieu.

Talmud, Sanhedrin 59a : Les chrétiens qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d’Israël commettent un crime qui réclame la peine de mort.

Talmud, Sepher Ou Israël 177b : Si un juif tue un chrétien, ce n’est pas un péché.

Talmud, Zohar I, 25a : Les chrétiens doivent être exterminés car ce sont des idolâtres.

Talmud, Zohar I, 28b, 39a : Les meilleures places dans les Cieux sont pour ceux qui tuent les idolâtres.

Talmud, Zohar II, 64b : Le taux de naissance des chrétiens doit être diminué matériellement.

Talmud, Sepher Ikkarim III c25: Il est permis de prendre le corps et la vie d’un chrétien.

Talmud, Zohar II, 43a : L’extermination des chrétiens est un sacrifice agréable à Dieu.

Talmud, Abhodah Zarah 22b : Les chrétiens sont impurs parce qu’ils n’étaient pas là au Mont Sinaï.

Talmud, Abhodah Zarah 35b : toutes les filles des incroyants sont niddah (sales, impures) depuis leur naissance.

Talmud – Iore Dea 198, 48 : Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de chrétiens.

Talmud, Schabbath 145b : Les chrétiens sont impurs parce qu’ils mangent de la nourriture impure.

Talmud, Zohar I, 46b, 47a : L’âme des chrétiens est d’une origine théologique impure.

Talmud, Zohar I, 131a : Les chrétiens souillent le monde. Le juif est un être supérieur

Talmud, Hilkhoth chrétien X, 1 : Ne passez aucun accord avec un chrétien, ne manifestez jamais de pitié envers un chrétien. Il ne faut pas avoir pitié des chrétiens car il est dit: “tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié”.

Talmud, Chagigah 15b : Un juif est toujours considéré comme bon, en dépit des péchés qu’il peut commettre. C’est toujours sa coquille qui se salit, jamais son fond propre.

Talmud, Choschen Ham 26, 1: Un juif ne doit pas être poursuivi devant un tribunal chrétien, par un juge chrétien, ou par des lois non-juives.

Talmud, Chullin 91b: Les juifs possèdent la dignité dont même un ange ne dispose pas.

Talmud, Kallah 1b, 18: Le juif peut se parjurer la conscience claire.

Talmud, Sanhédrin 52b: L’adultère n’est pas défendu avec la femme d’un chrétien, parce que Moïse n’a interdit que l’adultère avec “la femme de ton prochain”, et les chrétiens ne sont pas des prochains.

Talmud, Choschen Ham 34, 19: Les chrétiens et les serviteurs ne peuvent pas témoigner lors d’un procès.

Talmud, Abhodah Zarah 20a: Ne jamais faire la louange d’un chrétien, de peur qu’il ne la croit.

Talmud, Abhodah Zarah 22a: Ne pas fréquenter les chrétiens; ils versent le sang.

Talmud, Abhodah Zarah 25b: Se méfier des chrétiens quand on voyage avec eux à l’étranger.

Talmud, Abhodah Zarah 26a: Ne pas recourir à une sage femme non-juive, qui une fois seule pourrait tuer le bébé. Même si elle était surveillée, elle pourrait lui écraser la tête sans que personne ne puisse le voir.

Talmud, Abhodah Zorah 26b: Ceux qui voudraient changer de religion doivent être jetés au fond d’un puits, et oubliés.

Talmud, Abhodah Zarah 35b: Ne pas boire du lait tiré par un chrétien.

Talmud, Choschen Ham 156, 5: Les clients chrétiens possédés par un juif, ne doivent pas être démarchés par un autre juif.

Talmud, Choschen Ham 386, 10: Celui qui voudrait avouer les secrets d’Israël aux chrétiens, doit être tué avant même qu’il ne leur dise quoi que ce soit.

Talmud, Choschen Ham 388, 15: Il faut tuer ceux qui donneraient l’argent des Israélites à des chrétiens.

Talmud, Eben Haezar 44, 8: Sont nuls, les mariages entre les chrétiens et les juifs.

Talmud, Emek Haschanach 17a: L’âme des chrétiens vient de la mort et de l’ombre de la mort.

Talmud, Hilkhoth Maakhaloth: Les chrétiens sont des idolâtres, il ne faut pas les fréquenter.

Talmud, Hilkhoth X, 6: On peut aider les chrétiens dans le besoin, si cela nous évite des ennuis par la suite.

Talmud, Hilkhoth X, 7: Où les juifs sont fortement installés, il ne faut plus tolérer la présence des idolâtres.

Talmud, Iore Dea 81, 7 Ha: Un enfant ne doit pas être allaité par une nourrice non-juive, car son lait lui donnera une nature maléfique.

Talmud, Iore Dea 120, 1: La vaisselle acheté à des chrétiens doit être jetée.

Talmud, Iore Dea 146, 15: Leurs idoles [c’est à dire les objets du culte] doivent être détruites, ou appelées par des noms méprisants.

Talmud, Iore Dea 147, 5: Il faut railler les objets du culte chrétien, il est interdit de souhaiter du bien à un chrétien.

Talmud, Iore Dea 148, 12 H: On peut prétendre se réjouir avec les chrétienspendant leurs fêtes, si cela permet de cacher notre haine.Talmud, Iore Dea 151, 14: Il est interdit de concourir à la gloire d’un chrétien.

Talmud, Iore Dea 151, 11: Il est interdit de faire un présent à un chrétien, cela encourage l’amitié.

Talmud, Iore Dea 153, 1: Les nourrices non-juives conduisent les enfants à l’hérésie.

Talmud, Iore Dea 154, 2: Il est interdit d’enseigner un métier à un chrétien.

Talmud, Iore Dea 159, 1: Suivant la Torah, il est autorisé de prêter de l’argent à un chrétien avec intérêt. Toutefois, certains des anciens n’ont pas reconnu ce droit dans des cas de vie ou de mort. Aujourd’hui, ce droit est accordé dans n’importe quelle circonstance.

Talmud, Orach Chaiim 20, 2 : Les chrétiens se déguisent pour tuer les juifs.

Talmud, Rosch Haschanach 17a : L’âme d’un chrétien descend en enfer pour toutes les générations.

Talmud, Sanhedrin 57a: Un juif n’est pas obligé de payer le salaire redevable à un chrétien.

Talmud, Sanhedrin 90a: Ceux qui lisent le nouveau testament (chrétiens) n’auront pas de place dans le monde à venir.

Talmud, Shabbath 116a (p. 569): Les juifs doivent détruire les livres des chrétiens (nouveau testament).

Talmud, Zohar I, 25b: Ceux qui font du bien à un chrétien, ne se relèveront pas des morts.

Talmud, Zohar I, 28b: Les chrétiens sont les enfants du serpent de la Genèse.

Talmud, Zohar I, 160a: Les juifs doivent en permanence tenter de tromper les chrétiens.

Talmud, Zohar I, 219b: Les princes chrétiens sont des idolâtres, ils doivent mourir.

Talmud, Zohar II, 19a: La captivité des juifs prendra fin lorsque les princes chrétiens seront morts.

Citations de Justin Bonaventure Pranaitis (1861-1917), prêtre catholique lituanien, professeur d’hébreu à l’Université ecclésiastique impériale de Saint-Pétersbourg, dans le « Talmud démasqué » (1892).

Comme on peut le lire dans cet article, il fallut « attendre le XIXe siècle, même si l’étude du Talmud en Pologne conduisit à une impression de l’édition complète avec restauration du texte original réalisée à Cracovie entre 1602 et 1605 (c’est dans un même esprit que certains demandèrent un peu plus tard qu’une traduction soit réalisée et à Vienne, demande qui fut même portée devant les corps législatifs), pour qu’un prêtre, l’abbé Chiarini(1789-1832), professeur de langues orientales à l’université de Varsovie publie à Paris, en 1830, une volumineuse Théorie du Judaïsme, dans laquelle il fit figurer une traduction partielle du Talmud dans laquelle il révéla les passages qui avaient été expurgés et censurés, Talmud de Babylone traduit en langue Française et complété par le Talmud de Jérusalem, qu’il fit d’ailleurs éditer en 1831. Ce fut ensuit un autre ecclésiastique, l’abbé August Rohling (1839-1931), docteur en théologie, professeur d’exégèse à l’Université de Münster, chanoine de la collégiale de Prague, s’appuyant sur les travaux de Johann Andreas Eisenmenger (1654-1704), professeur d’hébreu à Heidelberg, qui se pencha avec attention sur le sujet en utilisant des versions non expurgées du Talmud, et fit paraître en 1871 un ouvrage en Allemagne : Der Talmudjude (Le Juif talmudique), publié en France en 1888 par les soins de l’abbé Maximilien de Lamarque, docteur en théologie, dans lequel il citait de très nombreux passages censurés et expurgés du Talmud. »

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Peuple de Belgique,

Pendant trop longtemps, une petite élite dans la capitale de notre pays a tiré profit du gouvernement au détriment du peuple. L'élite a prospéré mais le peuple n’en a pas profité. Les politiciens ont prospéré mais les emplois ont disparu. Et les usines ont fermé leurs portes. Les membres de l’establishment se sont protégés mais ils n’ont pas protégé les citoyens de ce pays. Leurs victoires n’ont pas été les vôtres. Leurs triomphes n’ont pas été les vôtres. Et pendant qu’ils les célèbrent dans notre capitale, les familles en difficulté partout à travers le pays ont peu de raisons de se réjouir.

Tout cela va changer à partir de 2020 si vous votez CHRETIEN en 2019. Car ce moment sera alors votre moment. Il vous appartiendra. Ce moment appartiendra à tous ceux réunis ici et à tous ceux qui nous suivent à travers la Belgique.

Mai 2019 sera votre jour. Ceci sera votre célébration. Et cette Belgique est votre pays. Ce qui compte vraiment, ce n’est pas de savoir quel parti sera au pouvoir ; l’important, c’est de savoir si le gouvernement sera aux mains du peuple. On se souviendra de mai 2019 comme de la date à laquelle le peuple aura retrouvé le pouvoir dans cette nation. Les laissés pour compte de notre pays ne seront plus laissés pour compte. Tout le monde vous écoutera. Venez par centaine de milliers pour participer à ce mouvement historique, un mouvement comme la Belgique n’en a encore jamais connu.

Au cœur de ce mouvement CHRETIEN réside une conviction profonde – à savoir que la nation existe pour servir ses citoyens. Les Belges veulent de bonnes écoles pour leurs enfants, des voisinages où règne la sécurité pour leur famille, de bons emplois pour eux-mêmes et une vie digne même si ils n'ont pas la chance d'avoir un emploi. Ce sont là des revendications justes et raisonnables, celles de gens vertueux et d’un public vertueux.

Mais trop de nos concitoyens sont confrontés à une réalité entièrement différente. Des mères et leurs enfants pris au piège de la pauvreté dans nos quartiers défavorisés, des usines délabrées dispersées à travers notre pays comme des tombes dans un cimetière, un système scolaire riche, mais qui n’enseigne rien à notre belle jeunesse. Et la criminalité, les gangs et la drogue qui ont dérobé trop de vies et ont privé notre pays de tant de son potentiel. Ce carnage Belge s’arrêtera ici et maintenant.

Nous formerons une seule nation, et leur souffrance est la nôtre. Leurs rêves sont les nôtres, et leurs succès seront les nôtres. Nous aurons un cœur, un foyer et une glorieuse destinée en commun.

Le serment que je prêterai et que CHRETIEN prêtera en 2019 si vous votez en masse pour CHRETIEN est un serment d’allégeance à tous les Belges.

Pendant de nombreuses décennies, nous avons enrichi des industries étrangères aux dépens de la nôtre, subventionné les armées d’autres pays alors que nous assistons à la déperdition de la nôtre. Nous avons défendu les frontières d’autres pays tout en refusant de protéger les nôtres. Et nous avons dépensé des milliards d'euros à l’étranger alors que l’infrastructure Belge est tombée dans le délabrement et le déclin.

Nous avons enrichi d’autres pays tandis que la richesse, la force et l’assurance de notre pays se sont dissipées au fil du temps. L’une après l’autre, nos usines ont fermé et ont quitté nos rives, sans même une pensée pour les milliers et milliers de travailleurs Belges laissés pour compte. La richesse de notre classe moyenne a été arrachée de nos foyers pour être redistribuée dans le monde entier. Mais c’est le passé et nous nous tournons maintenant vers l’avenir.

Nous parti politique CHRETIEN réunis ici aujourd’hui prenons un nouveau décret qui sera entendu dans toutes les villes et tous les centres du pouvoir. À partir de 2020, une nouvelle vision gouvernera notre nation. À partir de 2020, ce sera strictement la Belgique d’abord – le peuple Belge d’abord. Toutes les décisions sur les échanges, la fiscalité, l’immigration, les affaires étrangères seront prises pour bénéficier aux travailleurs et sans emploi Belges et aux familles Belges. Nous devons protéger nos frontières des ravages que font d’autres pays quand ils fabriquent nos produits, volent nos entreprises et détruisent nos emplois.

La protection aboutira à la prospérité et à la force. Je me battrai pour vous avec chaque souffle en moi. Et jamais, jamais, je ne vous décevrai. La Belgique sera de nouveau gagnante, plus encore qu’autrefois.

Nous CHRETIEN ramènerons l’emploi et aussi une dignité pour tous via une allocation universelle de 1400 euros par mois. Nous rétablirons nos frontières. Nous rétablirons notre prospérité et nous rétablirons nos rêves.

Nous CHRETIEN respecterons deux règles très simples – acheter Belge et embaucher Belge.

Nous CHRETIEN chercherons l’amitié et la bonne volonté auprès des nations du monde.

Mais nous CHRETIEN le ferons en sachant que toute nation a le droit de mettre ses propres intérêts en avant. Nous cherchons non pas à imposer notre mode de vie sur les autres, mais à le faire rayonner par l’exemple.  Nous rayonnerons par l’exemple.

Nous CHRETIEN renforcerons les alliances existantes et en forgerons de nouvelles. Et nous unirons le monde civilisé contre le terrorisme islamiste radical, que nous éradiquerons entièrement de la surface de la Terre.

Le socle de notre politique sera l’allégeance totale à la Belgique, et par notre loyauté envers notre pays, nous redécouvrirons notre loyauté les uns envers les autres. Quand vous ouvrez votre cœur au patriotisme, il n’y a pas de place pour les préjugés.

La Bible nous dit comme il est bon de voir tous les peuples de Dieu vivre en harmonie. Nous devons parler franchement, discuter de nos désaccords ouvertement, mais toujours rechercher la solidarité. Lorsque la Belgique est unie, rien ne peut l’arrêter.

Il n’y a pas de raison d’avoir peur. Nous sommes protégés, et nous le serons toujours. Nous serons protégés par les hommes et femmes remarquables de nos forces armées et de la police. Mais surtout, Dieu nous protégera.

Enfin, nous devons penser grand et rêver plus grand encore. En Belgique, nous comprenons qu’une nation ne peut vivre que tant qu’elle fait son possible. Nous n’accepterons plus les politiciens qui ont du bagou mais qui ne font rien, qui se plaignent tout le temps mais qui ne font jamais rien pour changer les choses.

Le temps de la parlote est fini. L’heure de passer à l’action est arrivée. Ne laissez personne vous dire que ça ne peut pas se faire. Aucun défi n’est trop grand devant le cœur, l’ardeur et l’esprit de la Belgique. Nous n’échouerons pas. Notre pays va réussir et prospérer de nouveau.

Nous sommes à l’aube d’un nouveau millénaire, prêts à percer les mystères de l’espace, à libérer la Terre des misères de la maladie, et à maîtriser les énergies, les industries et les technologies de demain. Une nouvelle fierté va nous animer, élever nos regards, panser nos divisions.

Le moment est venu de nous rappeler les sages paroles que nos soldats n’oublieront jamais – à savoir, que nous soyons noir, brun ou blanc, nous avons tous dans nos veines le même sang rouge des patriotes. Nous jouissons tous des mêmes libertés glorieuses, et nous saluons tous le même grand drapeau Belge. L’enfant né dans la ville tentaculaire de Bruxelles et celui né dans les plaines des Ardennes ou des Polders balayées par le vent voient le même ciel nocturne, emplissent leur cœur des mêmes rêves, et leur souffle de vie leur a été donné par le même Créateur Tout-Puissant.

À tous les Belges de toutes les villes proches et éloignées, petites ou grandes, d’une colline à l’autre, d’une rivière, d'un fleuve à l’autre, écoutez ces paroles : vous ne serez plus ignorés. Vos voix, vos espoirs et vos rêves définiront notre destinée Belge. Et votre courage, votre bonté, votre amour nous guideront pour toujours tout au long du chemin.

Ensemble, nous rendrons à la Belgique sa force. Nous rendrons à la Belgique sa richesse pour tous les Belges. Nous rendrons à la Belgique sa fierté. Nous rendrons à la Belgique sa sécurité. Et oui, ensemble, nous rendrons à la Belgique sa grandeur.

Merci. Que Dieu vous bénisse. Et que Dieu bénisse la Belgique.

 

Emmanuel Colbrant

    Président fondateur de CHRETIEN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  DURANT LA JEUNESSE BRULER LA CHANDELLE PAR LES        DEUX BOUTS + ALCOOL + DROGUES + TABAC = MORT JEUNE  

Vu notre jeunesse actuelle on peut s'attendre à une hécatombe de cinquantenaire d'ici 25 ans... Bah les politiques eux se frottent les mains "allez les jeunes planez avec les drogues, éclatez vous!  Noyez vous dans l'alcool, le tabac et ainsi vous crèverez bien avant l'âge de la pension ainsi c'est tout bénéfpour nous!", les gauches et les droites sont pour légaliser les drogues ===> ils sont pour que vous mourez jeune !

Mais par contre avec CHRETIEN vous aurez tellement une vie joyeuse que vous n'aurez pas besoin de vous droguer-saouler pour être heureux dans votre vie, car CHRETIEN propose une société où tout le monde a sa place et de quoi vivre décemment/le mieux possible et donc longtemps ! (une allocation universelle de 1400 euros par mois pour tout le monde, le travail à 28h/semaine, la pension à 55 ans pour les métiers pénibles et à 60 ans pour les autres, fini la peur du lendemain et de votre futur... ne vous inquiétez pas de perdre votre emploi car de toute façon vous ne serez jamais à la rue avec votre allocation universelle de 1400 euros par mois qui vous garantira de vivre dignement).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contrairement aux partis chrétiens ayant existé par le passé qui eux étaient uniquement à 100% catholiques et de politique libérale composé uniquement de blancs complètement fermés sur les autres et le monde en plus d'être des riches hautains... Et bien CHRETIEN lui est oecumenique représente toutes les nations et races, toutes les classes sociales, il est composé de chrétiens de tout bord, il n'est pas un  rouage de l'église catholique et n'est pas sous son commandement. 

Chez CHRETIEN les pauvres, les malades, les laissés pour compte de la société y sont écoutés et compris, CHRETIEN est là pour eux.

 

 

 

 

Chez CHRETIEN on est libre de s'exprimer et de faire des critiques sur les religions, les orientations sexuelles, les différentes opinions politiques, la morale, la société, les cultures, les modes de vies, les ethnies, les races, l'argent, les riches, l'économie etc... tout en restant bien  évidemment dans le respect de l 'autre.

Nous n'avons pas non plus de "cordon sanitaire", avec nous tout le monde a le droit à la parole et à être écouté, sur ce point là nous sommes le seul parti politique de wallonie-bruxelles à appliquer cela.

Ces partis dans le visuel ci-dessus parlent de cordon sanitaire à mettre autour de tel ou tel parti politique, mais on pourrait leur en mettre un aussi afin de protéger la Belgique et ses valeurs.

Finalement on pourrait mettre un cordon sanitaire tout autour du parlement fédéral et du sénat belge, car c'est en son sein que les valeurs de la Belgique fondée en 1830 sont les plus menacées! C'est d'ailleurs en son sein que cette bonne Belgique éclatera un jour en plusieurs morceaux en plus de perdre toute son identité et ses valeurs originelles.

Mettons un cordon sanitaire autour de tous ces partis politiques afin de protéger de la destruction notre beau pays qu'est la Belgique ainsi que tous les wallons-flamands-bruxellois et habitants des cantons de l'est! Car tous ces partis veulent dénaturer la Belgique, lui ôter ses valeurs intrinsèques pour dans un premier temps les remplacer par celles de l'orient et puis par celles de l'uniformisation du monde! Ils veulent à moyen terme imposer un unique gouvernement mondial et une unique religion mondiale, une langue unique, bref tout le monde cloné dans le même moule, fini les différences de cultures, fini les différences gastronomiques, fini les différences religieuses, fini les différentes coutumes, les différences culturelles etc... mais uniquement un monde de citoyens tous moulés dans un même moule obéissant à un unique dictateur politique et religieux mondial !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre mouvement consiste à remplacer un establishment politique défaillant et corrompu par un nouveau gouvernement contrôlé par vous le peuple belge. L'establishment de la Belgique et les corporations financières et médiatiques qui l'ont financé existent pour une seule raison, se protéger et s'enrichir eux-mêmes. L'establishment a misé des milliers de milliards d'euros pour établir leur pouvoir. Pour ceux qui contrôlent les leviers du pouvoir en Belgique et pour l'intérêt particulier mondial qu'ils ont pour ces personnes, ils n'ont pas à l'esprit votre bien. Notre parti représente une vraie menace existentielle, comme ils n'ont jamais vu avant. Il ne s'agit pas simplement d'une nouvelle élection de cinq ans. C'est un carrefour de l'histoire de notre civilisation. Cela déterminera si nous le peuple, nous récupérerons ou non le contrôle de notre gouvernement. L'establishment politique qui essaye de nous arrêter, est le même groupe responsable de nos désastreux accords commerciaux et économiques. L'immigration massive illégale, l'économie et la politique étrangère, ont saigné notre pays à blanc. L'establishment politique a entraîné la destruction de nos usines et de nos emplois, car ils ont fui vers la Chine, les pays de l'est, l'Inde, le Maroc et d'autres pays du monde entier. C'est une structure du pouvoir mondiale qui est responsable des décisions économiques qui ont pillé la classe ouvrière, dépouillé notre pays de sa richesse et mis cet argent dans les poches d'une poignée de grandes corporations et d'entités politiques. C'est une lutte pour la survie de notre nation. Et ce sera la dernière chance de la sauver. L'élection de 2019 déterminera si nous sommes une nation libre, ou si nous avons seulement l'illusion de la démocratie. Mais qui sont en fait contrôlé par une petite poignée d'intérêts particuliers mondiaux, manipulant le système. Et notre système est manipulé, c'est la réalité vous le savez, ils le savent, je le sais, et à peu près tout le monde le sait. La machine gauche-droite est au centre de cette structure de pouvoir, nous le voyons régulièrement dans les documents publiquement diffusé, honnêtement ils devraient être enfermé. L'arme la plus puissante déployée par la gauche et la droite est l'institution médiatique et la presse. Soyons clair sur une chose. Les médias dans notre pays ne sont pas impliqués dans le journalisme, il y a des intérêts politiques particuliers. Pas différent des lobbyistes ou d'autres entités financières avec un agenda politique total, et l'ordre du jour n'est pas pour vous, il est pour eux-mêmes. Toute personne qui défie leur contrôle est considérée comme un sexiste, un raciste, un xénophobe, ils mentiront, mentiront, mentiront et encore, ils feront pire que ça. ils feront tout ce qui est nécessaire. Les gauches et droites sont des criminels. Rappelez-vous de ça. C'est bien documenté, l'establishment qui les protège, a engagé une dissimulation massive, une activité criminelle largement répandue en Belgique et ailleurs afin de garder les gauches et droites au pouvoir. Ils savaient qu'ils jetteraient tous les mensonges qui me calomnie. Ils savaient que rien ne les arrêteraient pour essayer de me stopper. Néanmoins, je prends toutes ces frondes et ces flèches avec plaisir pour vous. Je les prends pour notre parti, afin que nous puissions retrouver notre pays. Je savais que ce jour arriverait. C'est seulement une question de temps. Et je sais que le peuple Belge un jour se lèvera et votera pour l'avenir qu'il mérite. La seule chose qui peut arrêter cette machine corrompue, c'est VOUS. La seule force assez forte pour sauver notre pays, c'est NOUS. Les seules personnes assez courageuses pour rejeter ces corrompus installés, C'est vous le peuple Belge. Notre civilisation est arrivée au moment des règlements de compte. Je n'ai pas besoin de faire cette malédiction, croyez-moi. Je fais cela pour le peuple et pour le mouvement, nous reprendrons ce pays pour vous et nous ferons alors à nouveau la Belgique grande

 

Emmanuel Colbrant

      Président fondateur de CHRETIEN.

 

 

 

 

VISITEZ LE SITE INTERNET DE MON PARTI POLITIQUE

 

www.chrétien.be